Orchestre symphonique des jeunes de L'Outaouais

Catherine Gagné, fondatrice de l'OSJO

Historique

L’Orchestre symphonique des jeunes de l’Outaouais est né d’un rêve et d’un concours de circonstances où l’énergie musicale et les personnes clefs, prêtes à s’investir, étaient au rendez-vous.

 

En effet, c’est sur les rives  du lac Priscault, au camp musical du Père Lindsay,   par  un beau jour ensoleillé de 2008, que le rêve a pris naissance. Le cœur rempli de musique et du plaisir de travailler avec les jeunes, Catherine Gagné, alors professeur de violon  à Gatineau, partage son rêve d’un orchestre de jeunes avec Luc Chaput, alors chef d’orchestre de l’orchestre symphonique des jeunes de Longueuil.  En bonne bâtisseuse, Catherine, entourée d’une première équipe, réussit à mettre sur  pied l’OSJO dès l’automne suivant. C’est un mercredi,  5 novembre 2008,  à la maison de la culture de Gatineau,  que la première pratique eut lieu.

 

Depuis, l’orchestre grandit et évolue; des jeunes de toute la région y participent. L’OSJO permet aux jeunes de 12 à 35 ans de toute la région de l’Outaouais  de faire  de la musique d’ensemble dans une atmosphère détendue et empreinte de plaisir.

 

L’OSJO célèbre cette année son 13e anniversaire au son des bois, des cuivres et des percussions qui se mêlent aux cordes, au grand plaisir des amateurs  de musique et des jeunes musiciens de notre région.

 

Après quatre belles années dirigées par  M. Nicolas Tremblay, clarinettiste et chambriste, l’OSJO a passé près de sept ans sous la direction de M. Serge Fortin, bassoniste de formation, grand pédagogue et qui possède  une grande expérience tant auprès des jeunes qu’en musique d’ensemble. Malheureusement, l'orchestre n'a pas pu terminer cette dernière année sous sa direction, pour cause les circonstances planétaires qui nous touchent. Le professeur de violoncelle et père d'un musicien a repris temporairement le bâton pour diriger l'ensemble à cordes mis en place cette année.